La pelle: comment et quand l'utiliser

La pelle: comment et quand l'utiliser

La pelle est un outil souvent utile dans le potager: elle est importante pour de nombreuses opérations d'entretien, bien qu'elle ne soit pas, comme une bêche et une houe, un de ces outils fondamentaux pour travailler le sol. Ce type de pelle sert avant tout à déplacer la terre, la pelle convient notamment pour répartir le compost ou pour créer des peuplements surélevés ou des drains.

Utilisation de la pelle

Cet outil de jardin est similaire à la pelle: il a un manche et une lame, la grande et large partie métallique, qui peut être carrée ou pointue. La pelle diffère de la pelle car elle présente un manche plus long, une inclinaison entre le manche et la lame et généralement aussi une forme de lame légèrement concave, pour mieux collecter la terre à déplacer. En termes d'utilisation, la pelle brise la motte lorsqu'elle pénètre dans le sol par le haut, la pelle recueille à la place des tas de terre, entrant pratiquement horizontalement et se soulevant.

Comment utiliser.L'utilisation de la pelle est une activité très fatigante, afin de ne pas encourir de maux de dos agaçants, il est nécessaire de ne pas exagérer avec les efforts et d'apprendre à travailler de la bonne manière. L'important est d'éviter de trop solliciter les muscles du dos et des lombaires: les mouvements qui se font "bâiller" doivent partir des bras et être accompagnés par tout le corps, en particulier les jambes. Pour un effet de levier correctement lors de la pelle, il est nécessaire d'accompagner le mouvement en abaissant légèrement les jambes et en les pliant de manière à ce qu'elles puissent ensuite monter avec le mouvement de l'outil. Pour les charges très lourdes, le manche de la pelle peut également être placé sur la jambe, pas trop loin du genou. Avec ces précautions, la fatigue est considérablement réduite et une fois que vous avez acquis la méchanceté, vous travaillez beaucoup mieux.

Travailler avec la pelle est une opération à faire sur un sol meuble, déjà déplacé par la pioche, la houe ou le fraise rotative, il est impensable de creuser un canal directement avec cet outil manuel.

Types de pelle et caractéristiques idéales

La pelle est composée de deux parties: le manche et la lame, voyons comment elles doivent être pour fonctionner au mieux, afin de savoir comment choisir cet outil manuel.

Manipuler. La poignée doit être faite d'un matériau solide et léger, qui absorbe les vibrations. La solidité assure sa durabilité, la légèreté réduit la fatigue lors de l'utilisation, ainsi que l'absence de vibration qui absorbe les éventuels coups. À cette fin, le bois est généralement utilisé, idéalement le hêtre, le saule ou une autre essence qui allie résistance et poids modéré. La longueur du manche de la pelle doit être proportionnelle à l'utilisateur, un bon manche mesure généralement 140 cm. Une légère courbure de la poignée rend l'outil plus ergonomique, elle peut aider à augmenter l'effet de levier qui est mis en place en soulevant la terre.

Lama. La lame de la pelle de jardin doit être en métal: généralement en fer ou en alliage. L'aluminium a l'avantage d'être léger mais il est également facile à plier, les pelles en aluminium ne peuvent être utilisées que pour déplacer du compost ou de la terre bien broyée et légère. Dans les sols argileux, il est préférable d'utiliser des pelles avec une lame de fer ou un autre métal plus dur et plus résistant. La lame correcte pour travailler dans le potager doit avoir une pointe, afin de mieux pénétrer les monticules de terre et écarter les blocs durs ou les pierres. Les pelles carrées et celles avec des pelles en plastique sont utiles pour pelleter la neige ou ramasser l'herbe et les feuilles, elles n'ont aucune application dans la terre du jardin.


Vidéo: Utiliser une minipelle: creuser des fondations