Le hérisson: allié du jardin

Le hérisson: allié du jardin

Dans n'importe quel jardin bio la présence du hérisson, gourmand d'insectes et de mollusques, est très utile.

Il est également très courant de le rencontrer en ville, dans les parcs ou à proximité des jardins urbains. C'est une espèce digne de protection aussi parce qu'elle paie souvent cher sa proximité avec les humains: il n'est pas rare que des hérissons soient heurtés par des voitures, contre lesquelles leur redoutable défense contre les pointes ne peut rien faire.

Tout aussi souvent, les oursins sont empoisonnés par divers insecticides, raison de plus pour éviter les produits toxiques dans le jardin; Les escargots de métaldéhyde, par exemple, sont particulièrement dangereux pour ces animaux.

Les habitudes du hérisson

Le hérisson est un petit mammifère insectivore aux habitudes nocturnes et solitaires. Il est incapable de grimper aux arbres ou au tunnel. Son environnement idéal est représenté par une végétation basse, par exemple la pelouse ou la lisière de zones boisées, c'est donc un animal très heureux dans le jardin.

Même un petit passage sous la clôture lui suffira pour entrer facilement, à condition qu'il puisse ensuite retrouver son chemin. Il est très courant de l'observer au crépuscule, alors qu'en plein jour il est plus difficile de le voir dans le jardin.

En été, le hérisson construit un nid de feuilles sèches sous des buissons ou des tas de bois, pourtant bien caché dans la végétation, où il élève ses petits ou, de novembre à mars, passe le léthargie.

C'est un animal très timide qui fait ses seules défenses de piquants et de mimétisme. En milieu urbain, il arrive souvent qu'il se rapproche de la nourriture laissée pour les chats errants, ce qu'il apprécie beaucoup. Une situation similaire pourrait donc également se produire dans le jardin.

Le rôle du hérisson dans l'écosystème du potager

Comme prévu, le hérisson est un animal précieux pour le jardin car il mange divers insectes et surtout des escargots et des limaces. Il permet donc de limiter ces ravageurs de manière tout à fait naturelle.

Le hérisson ne se nourrit pas seulement d'escargots, mais aussi de vers de terre et d'innombrables autres invertébrés qui peuplent le sol. Il ne dédaigne même pas les petits fruits tombés au sol.

Ce n'est pas une grosse pelleteuse, donc ses pattes ne perturbent pas les racines des plantes cultivées. Cependant, il faut faire attention aux parcelles fraîchement semées, peut-être avec de petites graines comme les radis ou les feuilles de navet, car il n'est pas exclu que l'animal ne creuse que quelques centimètres pour trouver des vers de terre, ne serait-ce qu'en pénétrant dans le sol avec son nez effilé.

En général, cependant, sa présence ne peut être que bienvenue et quelques vers de moins est un petit prix à payer.

En conclusion, il convient une considération écologique, qui peut nous faire réfléchir en général sur la manière d'appréhender la biodiversité.

Pour attirer n'importe quel prédateur, vous avez besoin d'un grand nombre de proies. Vous ne pouvez donc pas avoir de hérisson si le jardin ne souffre pas d'abord de l'infestation d'escargots. En d'autres termes, nous devons tolérer que les escargots se développent dans les premiers jours, afin d'attirer leurs prédateurs. Si les escargots ou autres invertébrés étaient massivement combattus par les humains, les hérissons n'auraient pas beaucoup d'occasions de se nourrir dans un potager.

Les méthodes pour attirer le hérisson dans le jardin

Le moment est venu d'illustrer tout le monde les astuces à mettre en pratique pour attirer un ou plusieurs hérissons dans votre jardin. Ce sont des conseils valables même si vous n'avez pas de grande parcelle à la campagne, puisque le hérisson aime aussi fréquenter les parcs urbains.

Les jardins municipaux peuvent donc représenter un lieu d'accueil pour ce petit mammifère; ils valent certainement mieux que les grandes monocultures pleines de poisons, où la présence du hérisson est très rare. Les lecteurs orthistes les plus chanceux pourront avoir la femelle et les chiots comme invités, ce qui rendra encore plus facile la maîtrise des populations d'invertébrés nuisibles.

Les méthodes pour attirer le hérisson vers le jardin biologique sont essentiellement de deux types: construire un nid artificiel spécial ou créer les conditions pour que cet animal construise spontanément son propre lit.

Cette dernière solution est certainement la plus courante, également parce que les maisons hérisson ne sont pas très courantes sur le marché.

L'environnement apprécié des hérissons

Pour s'assurer que ces animaux colonisent spontanément le jardin, il faut donc tout d'abord favoriser leur transit. Évidemment, un jardin complètement isolé du monde extérieur, avec des clôtures denses et impénétrables à mailles serrées, ne sera pas accessible aux animaux terrestres qui, comme les hérissons, ne sont pas des creuseurs ou des grimpeurs qualifiés.

Une précaution importante, également utile pour favoriser la présence d'oiseaux et d'insectes utiles, consiste en cultivant une haie le long du périmètre du jardin. Les essences indigènes sont préférables, auxquelles le hérisson est certainement habitué.

La haie est simplement pour permettre le passage des animaux, peut-être entre un potager et un autre, ou entre la pelouse extérieure et le potager. Étant le hérisson, comme déjà mentionné, un animal plutôt timide, il est très important de reconstruire ce type d'habitat. Le hérisson choisira très probablement une haie dense pour construire un lit moelleux à la base, protégé par le feuillage le plus bas. Ce n'est pas un hasard si ces animaux sont souvent observés dans les jardins, où alternent pelouse, terrain de chasse et haie, refuge.

Il peut également y avoir des situations dans lesquelles le hérisson profiter des petits coins du jardin, qui, inutile de le répéter, sera d'autant plus appréciée qu'elle est conduite de manière biologique. Le potager idéal pour hérissons bannit absolument tout type de poison.

habituellement les tas de bois et les tas de pierres sont des endroits très appréciés des hérissons. Ils devraient éventuellement être à l'ombre et dans un endroit calme et paisible, loin des humains et des animaux domestiques.

En tout cas, il faut savoir qu'il n'est pas du tout évident qu'en aménageant de tels ravins, une occupation immédiate arrivera par le hérisson, en raison de facteurs qui ne sont souvent pas tout à fait compréhensibles en adoptant le point de vue humain. Faites également attention à la présence de rats, qui pourrait en fait bénéficier des mêmes habitats recréés pour le hérisson.

Maisons artificielles pour hérissons

Enfin, en ce qui concerne le réel maison de hérisson, en partie semblable aux nids d'oiseaux, l'autoproduction est fortement recommandée. Il existe rarement des produits adaptés sur le marché, car le marché en ce sens ne semble pas du tout développé, du moins en Italie.

Le nid de hérisson artificiel se compose de deux parties: la galerie d'accès et la salle intérieure.

Il est recommandé de commencer par implémenter un cube en bois de 30 cm de côté, qui sera la chambre, puis créer une petite ouverture en haut de la chambre. Cela sera utilisé pour assurer une circulation d'air minimale. Le tunnel d'accès, d'autre part, pour être appliqué sur le cube en bois, il doit mesurer environ 45 cm de long, avec une ouverture de 10 x 10 cm. C'est à partir de ce tunnel artificiel que le hérisson atteindra son antre.

En conclusion, le deux derniers conseils:

  • Couvrir la structure avec des feuilles, de la paille ou de la terre.
  • Utilisez toujours du bois d'au moins 2 cm d'épaisseur, pour assurer une bonne isolation thermique. Le hérisson, en fait, pourrait utiliser l'abri artificiel non seulement pour élever des chiots, mais aussi pour passer l'hiver en hibernation.

Vidéo: LAISSER PASSER LES ANIMAUX DANS NOS JARDINS CAPSULE 2 - BIODIV